Quelle contradiction humaine. C’est la remarque que je me suis faite en sortant de ma retraite de 10 jours dans un temple bouddhiste en Thaïlande. Après avoir dédié mon temps à respirer en conscience